Bienvenue sur le site personnel de Philippe Adang

Concepteur Développeur Multimédia et services Internet

Accueil

Histoire

Activités

Idées fixes

Une journée habituelle

Récits

Quelques liens


Pour m'écrire...
Valid XHTML 1.0 Transitional
CSS Valide !

Urgences Haïti, Pakistan, Japon... Philippines...

 

Faites un don à Handicap International
(ou autre Organisation Non Gouvernementale connue) :

logo Handicap International

 

Texting while Driving ? Taper un SMS en conduisant, est-ce possible ?

 

Réponse ici :
http://www.youtube.com/watch?v=R0LCmStIw9E
(durée 4:18) :

Vidéo sur Youtube

 

Pour sauver des vies : le don d'organe

logo France Adot

Tout savoir sur le Don d'Organes !
FRANCE ADOT est une fédération d'associations qui oeuvrent
dans chaque département pour informer et sensibiliser
sur la cause du Don d'organes, de tissus et de moelle osseuse.


Un million de signataires pour sauver la Méditerranée...


L'Expédition M.E.D. 2010 / 2013 est une grande campagne scientifique et environnementale en Méditerranée, qui mobilise une équipe de chercheurs issus d'une dizaine de laboratoires universitaires européens. Inédit en France et en Europe, ce programme de recherche met en lumière un phénomène alarmant, la présence d'une pollution quasi invisible, susceptible de rentrer dans notre chaine alimentaire : les microfragments de plastiques.

La première série d'analyses des échantillons réalisée par l'IFREMER et l'université de Liège, estiment qu'environ 250 MILLIARDS de microfragments de plastiques contaminent la Méditerranée en surface.

La mer Méditerranée est-elle en train de devenir une "soupe de plastique" ingérée par les poissons et même le plancton, base de toute la chaîne alimentaire ?
 

1 million de clics

Mon village : Bouzancourt

Carte postale réalisée par la
Société Color Contact

Carte postale de Bouzancourt

Haut de la page 

Tèmoignage

Un autre regard

Réflexions et propositions en faveur d'une réelle politique d'autonomisation des personnes dépendantes

Marcel Nuss

Marcel Nuss,
brève histoire d'un long combat...

Contraint de vivre allongé, Marcel Nuss déploie une énergie qui devrait sortir les personnes handicapées moteur dépendantes de leurs misères et galères actuelles...

Haut de la page 

Sexe et handicap : le débat tabou ! Information Handicap.fr

Marcel NussSexe et handicap : le débat tabou !

Publié le : 10/05/2009

Auteur(s) : Marcel NUSS

Résumé : La sexualité des personnes handicapées, sujet excessivement sensible ! Et pourtant, la mobilisation monte en puissance. Mise à nu de Marcel Nuss, président de la coordination. Lire l'article

 

Non, les personnes handicapées ne sont pas axexuées ! En savoir plus...

Haut de la page 

Ni pauvre ni soumis : Marche vers l'Elisée le 29 mars 2008

J'y étais !

Marche vers l'Elysée
Pour soutenir les personnes handicapées, signez le Pacte

Haut de la page 

Mes activités :

  • Adhérent de l'A.P.F. (Association des Paralysés de France ) 17, boulevard Auguste Blanqui, 75013 PARIS.
    Les sites de l'APF :
  • Président de l'association A. R. I. H. 5 2 (Action et Recherche pour l'Insertion des Personnes Handicapées en Haute-Marne) dont l'objet est d'organiser le transport adapté au profit des personnes à mobilité réduite présentant des difficultés à prendre les transports en commun.
  • Membre de la Commission exécutive de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées).
  • Secrétaire de l'association Cadsl52 (Collectif @dsl Haute-Marne). Objet principal : militer en faveur d’un accès à l’internet haut débit sur l’ensemble du territoire haut-marnais et en particulier en faveur des espaces qualifiés de zones blanches ou partiellement couverts.
    « Contre la fracture numérique... pour un vrai haut débit, à un prix équitable ! ».
  • Ex-Membre du Conseil d'administration de l'U.D.A.F. : Union Départementale des Associations Familiales
    (mandaté par l'A.P.F. pour la représenter) 2006-2014
  • ex-Membre du Conseil Départemental APF-52, ex-Représentant de l'A.P.F. pour la Haute-Marne (jusqu'à mars 2009). (69, rue Lévy Alphandéry, 52000 CHAUMONT, tél. : 03 25 03 12 38)
  • ex-Correspondant du Journal de la Haute-Marne. 
  • ex-Membre du Conseil d'Administration de l'Hôpital de Montier-en-Der
    (mandaté par l'A.P.F. pour représenter les usagers) de 1997 à 1999.
  • ex-Trésorier de l'Association Vas-y : Vivre Avec Son handYcap.

Haut de la page 

Mes idées fixes

  • Intégration des Personnes handicapées.
  • Abolition progressive de l'assistanat. 
  • Mon avis sur :
    - l'assistanat,

    Plus d'un foyer français sur deux est actuellement non imposé fiscalement, ce qui fait de la majorité des Français des assistés.

    Ne serait-il pas judicieux que chaque foyer, aussi modeste soit-il, paie une contribution à la société, même minime ? Evidemment, les ressources seraient revalorisées d'autant pour ne léser personne.

    Ainsi, chaque Français (pour qui ce n'est pas encore le cas) pourrait se sentir digne des services de l'état. Participant aux dépenses publiques, il se sentirait un peu propriétaire et responsable des équipements qu'il utilise, et non pas simple usager, inconscient de la valeur des choses et à qui tout est dû, comme certains le croient encore. De plus, le système d'impôt actuel sur le revenu est d'autant plus hypocrite que nous payons tous, ainsi que les plus démunis, l'impôt indirect et injuste qu'est la TVA, et au taux plein.

    Il existe mille façons de participer à la vie de son pays, il est inconcevable de donner de l'argent sans exiger un minimum de participation en retour.

    Je propose même de changer notre devise et d'inscrire aux frontons de nos bâtiments public : liberté, équité, responsabilité.

    fermer

    - le CPE,

    Cette partie de la loi subit une grande désinformation, d’une part, et d’autre part elle est difficile à analyser. Pendant 25 à 30 ans, la priorité a été donnée à une plus grande protection des salariés, c’était nécessaire. Petit à petit, paradoxalement, les effets pervers de cette législation ont conduit les entreprises, soucieuses de l’évolution de leurs carnets de commandes, à ne plus recourir qu’à des CDD de quelques semaines ou à l’intérim, entraînant de graves situations de précarité.

    Que se passe-t-il en effet lorsqu’une entreprise a moins de travail à proposer à ses ouvriers : soit elle licencie, soit elle dépose le bilan. Le Contrat de Première Embauche permettra, effectivement, une certaine facilité de licencier. En contrepartie, la personne bénéficiera d’une bien meilleure protection sociale, lui permettant de se former en attendant la prochaine embauche, sans subir l’inquiétude d’une trop grande baisse de ses ressources.

    fermer

    - la démocratie représentative/participative,

    Au cours des manifestations contre le CPE, il a été question de démocratie représentative et de démocratie participative.

    La démocratie représentative, je connais, on élit des représentants et on leur confie la gestion du pays.

    La démocratie participative, je sais pas trop : si ça consiste à défiler dans la rue, à empêcher les autres de travailler et à tout casser, je ne suis pas d'accord et j'en veux tout particulièrement à ceux qui prétendent agir au nom de tous : qu'on me demande d'abord mon avis !

    fermer

    - le vote des étrangers,

    Certains candidats à diverses élections souhaitent que les étrangers puissent voter. Dans quel but ? Si la présence d'étrangers sur le sol français me semble indispensable, pour le brassage des origines et des cultures, pour protéger les demandeurs d'asile, il n'est pas souhaitable de leur donner le droit de vote, car s'ils préfèrent conserver leur nationalité d'origine, c'est qu'ils n'adhèrent pas complètement aux lois de la république.

    Dans le cas contraire, une solution relativement simple leur est ouverte : la nationalisation. Cette simple démarche leur ouvrira toutes grandes les portes de nos bureaux de vote. Par la même occasion, ils abbatront la barrière qui demeure entre eux et leurs enfants nés sur notre territoire.

    Par ailleurs, l'accès au territoire devrait être soumis à l'obligation de parler au moins un peu notre langue, à un minimum de connaissance de nos institutions et de notre culture et à un engagement à respecter les lois de la république... Mais c'est un autre débat !

    fermer

    - l'Euthanasie...

    Euthanasie : mort donnée afin d'abréger les souffrances d'un malade incurable. Ce sujet grave revient régulièrement à la une des médias, qui ne manquent jamais de faire leurs choux gras en ciblant des cas particuliers de handicap et de grande souffrance. A ce moment précis, les Français (tous les Français ?) réclament un débat national…

    Admettons que ce débat soit mis en place : qui y participerait en majorité ? Des gens bien portants et quelques représentants d’associations. Mais combien parmi les personnes directement concernées ? Ce débat est faussé d’avance !

    Je crois qu'en réalité notre société, et en particulier les gens qui crient très fort pour prétendre la représenter, ont peur du handicap, qu’ils connaissent peu ou mal, et de la douleur, quelle qu’elle soit. Hors aujourd’hui la douleur se gère et le handicap s’accompagne. Mais ça, personne ne veut en débattre, à part les personnes directement concernées.

    Médias, au lieu de vous nourrir de la misère humaine, donnez-leur la parole !

    fermer

  • Mais comme « y'a qu'les imbéciles qui changent pas d'avis ! », je reste ouvert à toute discussion.

Haut de la page 

Mes liens favoris

Haut de la page 

Souvenirs...

Haut de la page 

 Dernière mise à jour : 12/09/2015
 Site optimisé pour un affichage 1024/768
 Testé avec IE6, IE7, IE8, Firefox, Safari

à Serge